Pour mieux soigner les prématurés

Le défi est colossal : uniformiser les pratiques cliniques entre les six unités de soins intensifs néonatals du Québec, et ce, avec l’aide de quatre universités. Au moyen d’une communauté virtuelle de pratique, les meilleures pratiques infirmières seront optimisées en néonatologie, dont :

  • L’allaitement maternel
  • Les soins de développement
  • Les soins intégrés à la famille
  • Le contact peau à peau

Deux infirmières, Audrey Larone Juneau, cadre conseil en sciences infirmières au CHU Sainte-Justine et Marilyn Aita, professeure agrégée à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal expliquent l’importance du projet pour les infirmières et infirmiers ainsi que la clientèle. La Fondation de l’OIIQ a remis 250 000 $ pour soutenir ce projet.

Le projet en bref

Quoi : Favoriser le développement des enfants prématurés et l'implication des parents par l’optimisation des meilleures pratiques infirmières

Qui : Les six unités de soins intensifs néonatals du Québec

  • CHU Sainte-Justine
  • Centre universitaire de santé McGill
  • CHU de Québec
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • CHU de Sherbrooke
  • Hôpital général juif